VIE À BORD

Les personnes qui embarquent à bord d’un des voiliers de l’association Pacifique, individuellement ou en groupe dans le cadre d’un projet particuliers, sont des équipiers-ères à part entière à bord d’un «bateau de travail».

Sous la conduite d’un équipage professionnel de quatre personnes minimum et selon ses compétences et ses capacités, chaque équipier s’initie et participe à :

la manoeuvre (appareillage, mouillage et accostage, apprentissage de la nomenclature, maniement des voiles et des cordages, etc)

à la navigation (lecture des cartes marines, familiarisation avec les instruments de bord, initiation à la météo, tenue du livre de bord, etc)

à la conduite du bateau (prise de quart sous la responsabilité d’un chef de quart, maintien du cap, etc), au matelotage.

Chaque équipier participe également aux différentes tâches inhérentes à la vie à bord, telles que l’entretien des parties communes, l’avitaillement et la cuisine, l’entretien courant du bateau (peinture, nettoyage).


QUARTS

Pour assurer la continuité du service à la mer, l’équipage et les équipiers sont répartis en trois groupes qui prennent successivement le quart, se reposent, déjeunent, etc... L’affectation aux différents quarts est de la responsabilité du skipper.
Les quarts sont généralement les suivants : de 0h à 4h, de 4h à 8h, de 8h à 12h et idem pour l’après midi. Selon la durée de la navigation, les équipiers n’effectuent pas nécessairement toujours les mêmes heures de quart afin de profiter de tous les moments de vie à bord avec l’ensemble de l’équipage.


REPAS ET INTENDANCE

L’avitaillement du bateau est confié à l’intendant du bord, sous la responsabilité du skipper. C’est lui qui veille à l’approvisionnement et au stockage des denrées alimentaires, en particulier les denrées périssables. La préparation des repas ainsi que les tournus de vaisselle sont organisés conjointement par l’intendant et le skipper, qui ont autorité pour répartir les différentes tâches liées aux repas parmi les équipiers.


HÉBERGEMENT

Lors de l’embarquement, chaque équipier se voit attribuer une cabine par le skipper. Dans ces cabines de deux, trois ou six places, les couchettes sont des bannettes type marine de 60 par 190cm. Des draps et des oreillers sont fournis par l’équipage.


EAU ET ÉNERGIE

Les voiliers sont équipés d’une cabine de douche située dans le carré central et de toilettes individuelles. Les ressources du bateau en eau potable étant limitées, il est recommandé d’en faire une consommation responsable. Les voiliers disposent d’alimentation de 220 V pour vous permettre de recharger les batteries de vos appareils, quoique le courant soit à consommer avec parcimonie.


LE SAC DE L’ÉQUIPIER

Chaque équipier dispose, pour ses effets personnels, d’un endroit de rangement. Pour des raisons de place, il est toutefois conseillé d’emporter un minimum de vêtements. Le sac de voyage souple est idéal. En raison de leur encombrement, les valises ne peuvent être embarquées.


D’une façon générale, prévoir des vêtements chauds, même en été (les quarts de nuit peuvent être frais), et des vêtements de rechange. La composition type du sac de l’équipier est la suivante :
  • Sac de couchage obligatoire
  • Veste et pantalon de quart ou cirés
  • Bottes de caoutchouc ou de cuir étanches
  • Chaussures de tennis ou de pont (semelles anti-dérapantes)
  • Pull-overs ou polaire
  • Pantalons
  • Tee-shirts ou chemisettes
  • Linge de corps
  • Chaussettes chaudes
  • Serviette et nécessaire de toilette
  • Bonnet et casquette
  • Lunettes de soleil et crème solaire
  • Gants de laine selon la saison et de travail (cuir souple) éventuellement
  • Appareil photo, caméra
  • Pièce d’identité en cours de validité

Remarques

L’embarquement de boissons alcoolisées est strictement interdit
L’équipage et l’association Pacifique déclinent toute responsabilité concernant les objets de valeur que vous transportez avec vous


Questions médicales

Si vous suivez un traitement médical, vous devez vous munir d’une quantité suffisante de vos médicaments pour la durée totale de votre embarquement. Fleur de Passion est équipée d’une dotation médicale réglementaire, qui n’est utilisable qu’en cas d’urgence et sur avis d’un médecin. L’équipage n’est pas habilité à délivrer de médicaments dans d’autres circonstances.


Mal de mer

Le mal de mer est souvent provoqué par la faim, le froid ou la fatigue. N’hésitez pas, par conséquent, à bien vous couvrir et à manger. Il ne durera en général pas plus d’une journée. Nul n’est à l’abri de ces désagréments, même les plus grands marins. Si vous êtes sujets au mal de mer, munissez-vous à titre préventif des médicaments nécessaires avant votre embarquement. Renseignez-vous à cet effet auprès de votre pharmacien ou de l’association Pacifique.


Limites d’âge

Il n’y a pas de limite d’âge pour l’embarquement des seniors à bord. Mais les caractéristiques des activités liées à la manœuvre et aux déplacements sur un voilier en haute mer sont à prendre en compte dans la décision d’effectuer une demande de réservation pour un embarquement. Les adolescents jusqu’à 15 ans doivent être accompagnés d’un adulte; une décharge de responsabilité spécifique est demandée pour les mineurs.


Favoriser les synergies

Au gré des différents projets scientifiques, socio-éducatifs ou autres qui se déroulent à bord, parfois simultanément, l’association Pacifique favorise les interactions, les synergies et les échanges de connaissances entre les personnes naviguant dans une approche multidisciplinaire.
En fonction de leurs compétences théoriques et pratiques et des disponibilités liées à la navigation, les navigants seront invités à proposer des “ateliers du bord” destinés à partager leur savoir et leurs connaissances avec les autres membres navigants.