TOUTES LES NEWS

La grue de 600 tonnes du chantier naval The Yard à Brisbane, la plus grande des trois, n’a fait qu’une « bouchée » des 100 tonnes de Fleur de Passion, mardi 14 mars 2017 en début d’après-midi. La remise à l’eau du bateau après plusieurs semaines de maintenance s’est faite sans problème et « au sec », si l’on peut dire, tandis que de violents orages s’abattaient tout autour de la capitale du Queensland en épargnant miraculeusement le porte-drapeau de The Ocean Mapping Expedition au moment de cette délicate opération.

Fleur de Passion restera encore quelques jours amarré au chantier naval, le temp de finaliser des travaux de pont et de gréement. Puis il remontera la Brisbane River pour venir s’amarrer en plein centre-ville à partir de samedi 18 mars, à Riverlife précisément, pour dix jours consacrés à des visites publiques à bord et diverses autres événements en lien avec l’expédition. A suivre sur www.omexpedition.ch.

IMG 6574

IMG 6573

Pacifique fait appel à votre contribution pour la réalisation d’une maquette au 1/25e, à l’occasion de ses 15 ans.

Chers membres et chers sympathisants,
Amis du grand large,

Comme vous l’avez lu il y a quelques semaines dans L’Echo du large, notre première newsletter digitale, l’association Pacifique fête ses 15 ans cette année!

Pour marquer cet anniversaire, et parce que Fleur de Passion demeure un voilier taillé pour la mer qui ne goûtera hélas jamais aux eaux du Léman, nous avons décidé de lancer le projet d’en faire fabriquer une réplique de taille réduite pour que toutes celles et ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de monter à bord ni même de le voir en vrai depuis toutes ces années puissent au moins « embarquer » du regard et éprouver un peu de l’émotion que suscite le fait d’embarquer.

La maquette en bois sera à l’échelle 1/25ème, soit d’une longueur hors-tout de 1 mètre 28 (contre 33m en réalité). Elle sera réalisée à Genève par un artisan maquettiste reconnu,  Patrick Reymond, à qui le mandat a été confié. Et en différentes occasions, elle sera exposée lors de manifestations dont les principales, cette années 2017, sont les suivantes:

  • Exposition de photos « Fleur de Passion, le bateau qui voulait flotter », du 8 au 28 juin aux Bains des Paquis;
  • Exposition « Notre île aux épices », du 2 septembre au 31 janvier 2018 à la Bibliothèque de la Cité de Genève sous l’égide de la Fondation Pacifique.
En cette année anniversaire, et si le coeur vous dit, nous vous invitons donc à rajouter à votre cotisation annuelle (individuel 80.- chf / famille 120.- chf / collectif 300.- chf) une contribution de quelques dizaines ou centaines de francs qui permettront de financer ce projet, d’un coût total de 8’600.- chf. Aux coordonnées suivantes:

Association Pacifique
CCP : 17-503860-1 - IBAN : CH80 0900 0000 1750 3860 1 - BIC : POFICHBEXXX
Mention: maquette

Notez que pour toute contribution d’au moins 100.- chf, et si vous le souhaitez, votre nom figurera sur la plaquette listant le nom des généreux contributeurs.

D’avance, nous vous adressons nos plus vifs remerciements pour votre confiance, pour votre cotisation et pour votre générosité au projet de maquette de Fleur de Passion.Capture décran 2017 03 01 à 16.34.08

Le comité et toute l’équipe de Pacifique
Capture décran 2017 02 16 à 17.26.29

Avez-vous reçu début février L’Echo du large, la nouvelle newsletter de Pacifique? Pour ses 15 ans, l’association pouvait bien s’offrir un tel cadeau, qui sera partagé tous les deux mois et relatera l’actualité des deux voiliers, le Fleur de Passion et le Mauritius, et celle des activités socio-éducatives du bord.

Vous ne l’avez pas reçue? Alors faites-en nous la demande par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous nous ferons un plaisir de vous inclure dans notre liste de distribution.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, The Ocean Mapping Expedition s’est elle aussi mise à la page sous forme d’une newsletter baptisée Dans le sillage de Magellan. Comme son nom l’indique, elle permet quant à elle de suivre plus spécifiquement l’expédition en cours autour du monde, combinant science, éducation et culture. Même email, info@pacifique, pour nous demander de la recevoir.

En ce vendredi 17 février 2017, l’heure est enfin venue pour Fleur de Passion de s’offrir une bonne session de maintenance, après dix-neuf mois d’expédition et deux océans traversés, l’Atlantique puis le Pacifique. A Brisbane, dans les chantiers de The Yard en aval de la ville, c’est en effet ce jour que les 100 tonnes du voilier doivent être sorties de l’eau pour être hissées au sec et que les travaux commencent. Un équipe est à pied d’oeuvre, arrivée tout spécialement de Genève pour superviser les quatre semaines de chantier.

Au menu, inspection, ponçage et peinture de la coque, entretien du gréement et autre passage en revue des équipements électriques.

Le départ de Brisbane dans le cadre de The Ocean Mapping Expedition, quant à lui, demeure agendé au lundi 28 mars, direction la Grande Barrière de Corail, puis les Îles Salomon et enfin l'Asie du Sud-Est. Retrouvez le programme de navigation sur: http://omexpedition.ch/index.php/fr/l-expedition/embarquez-pour-l-aventure

02 Les joies de la delphinière

C’est reparti! Depuis Tahiti, Fleur de Passion a repris la mer en milieu de journée vendredi 2 septembre (à 2h du matin samedi 3 septembre heure de Genève) au terme de trois mois de navigation en Polynésie française. Cap désormais sur l’Australie pour la seconde partie de la traversée du Pacifique via les îles Cook, Samoa, Tonga, Fidji et la Nouvelle Calédonie avant une arrivée à Brisbane prévue vers le 15 novembre.

A bord, sous l’autorité d’un nouvel équipage, les deux stagiaires-mousses qui ont séjourné deux mois en Polynésie de juin à août ont laissé la place à un groupe de trois adolescents et jeune adulte et leur éducateur-navigant dans le cadre du programme socio-éducatif Jeunes en mer. Deux mois et demi de navigation en perspective dans les mers du sud pour eux. De quoi s’abreuver de découvertes en tous genres, à commencer par les exigences de la vie du bord, mais aussi les bonheurs de la contemplation. Avant même le départ de Papeete, les charmes de la delphinière - ce filet fixé sous le bout-dehors à la proue du bateau et dans lequel on peut sans problème s’allonger - n’avaient ainsi pas échappé à nos nouveaux venus!

01 Au quai dhonneur quelques heures avant le départ