“There’s no place like Nome.”

Au bout de l’Alaska, la ville qui marque la fin de ce passage du Nord-Ouest est bien différente des communautés inuites traversées jusque là. Nome porte encore les stigmates d’une importante ruée vers l’or du début du 20e siècle. En 1925, la ville est touchée par une épidémie de diphtérie. Alors que la glace et un blizzard empêchent tout envoi de médicament par avion ou bateau, un traîneau parvient à rejoindre Nome avec le sérum salvateur. Le dernier musher du relais s’appelle Gunnar Kaasen et le chien leader du traineau Balto.
L’histoire inspirera le film d’animation “Balto” et cette histoire est toujours célébrée à travers l’Iditarod, une course de 1757 km de traîneaux à chiens à travers l’Alaska.

Quand au voilier Que Sera, l’équipage poursuit actuellement sa route vers les Îles Aléoutiennes.

Photos : Pacifique – Alexis Blanc